Résultats du 1er trimestre 2017

Vendredi 28 avril 2017

Communication Financière

Ce vendredi 28 avril, Amundi publie de solides résultats au premier trimestre 2017 démontrant une nouvelle fois sa capacité à générer, de manière régulière, une croissance rentable.

Ainsi, les encours gérés par Amundi atteignent 1 128 Md€ au 31 mars 2017 (+ 4,2% sur un an) grâce d’une part à un bon niveau d’activité (collecte de +32,5 Md€ au T1 2017)1 et d’autre part à un effet positif de marché (+12,5 Md€) lié à un environnement de marché plus favorable.

+32,5 Md€ de collecte nette

La collecte nette de +32,5Md€ représente 3% des encours début de période. L’activité est portée par une dynamique commerciale qui demeure soutenue et équilibrée sur les deux segments de clientèle, Retail et Institutionnels.

Le segment Retail affiche un bon niveau d’activité, avec une collecte nette au T1 2017 de +15,4 Md€, portée par tous les canaux de distribution.

D’un point de vue géographique, la collecte nette a été portée par toutes les régions, avec un poids plus important ce trimestre de la France, compte tenu d’importantes souscriptions nettes sur les produits de trésorerie par le segment institutionnel. L’international représente 36% de la collecte totale du 1er trimestre 2017, avec un montant de + 11,7 Md€, en croissance de + 26% par rapport au 1er trimestre 2016.

Un résultat net en hausse sensible de 13,2%2

La performance d’Amundi au T1 2017 s’inscrit dans une dynamique de croissance régulière de ses résultats. Le résultat net part du Groupe, qui s’établit à 147M€2, est en hausse de +13,2 % par rapport au 1er trimestre 2016, hors 3,5M€ (nets d’impôts) de coûts liés à l’intégration prochaine de Pioneer Investments.

Le coefficient d’exploitation bénéficie également d’une amélioration et s’établit à 51,5%3 (vs 53,7 % au T1 2016).

1. Encours sous gestion, y compris commercialisés, et collecte nette comprenant 100%, et non la quote-part, des encours sous gestion et de la collecte nette des JV, sauf Wafa au Maroc  pour laquelle les encours et la collecte nette sont repris pour leur quote-part.
2. Hors coûts d’intégration de Pioneer Investments de 3,5 M€ après impôts
3. Hors coûts d’intégration de Pioneer Investments de 5,4 M€ avant impôts


Documents

Autres actualités