Résultats du 1er semestre et du 2ème trimestre 2018

Jeudi 02 août 2018

Communication Financière

Ce jeudi 2 août, Amundi publie ses résultats pour le premier semestre et le 2ème trimestre 2018. Tout comme l’activité, ces résultats s’affichent en forte progression et en avance sur le plan de marche. Ce haut niveau de profitabilité est atteint grâce  notamment aux synergies liées à l’intégration réussie de Pioneer. L’activité a été soutenue (+42.4 Md€) grâce au Retail, aux actifs MLT et à l’International.

Ces résultats, en avance sur le plan de marche, confirment la structure financière solide du Groupe ; solidité saluée notamment par l’agence de notation Fitch qui a confirmé en juin 2018 la notation A+ d’Amundi , une des meilleures du secteur.

  

  

Premier semestre 2018

Le premier semestre 2018 se clôture sur un bon niveau d’activité, portant ainsi les encours1 sous gestion à 1 466Md€, avec un résultat net ajusté en hausse sensible (+13,6%2) supérieur aux objectifs annoncés

  

Une collecte nette de 42,4Md€3

Cette collecte1 nette élevée est principalement tirée par le Retail, par les actifs MLT (Moyen Long Terme) et par l’International.

Le segment Retail affiche une belle dynamique, avec une collecte nette de +34,6 Md€ (contre +22,2 Md€ au S1 20172), réalisée dans tous les canaux de distribution :

  • La bonne performance commerciale des réseaux France (+3,2 Md€2) se poursuit.
  • Dans les réseaux internationaux, les flux demeurent soutenus à +5,0 Md€2, illustrant le succès du partenariat avec UniCredit.
  • La collecte des distributeurs tiers est de +3,0 Md€2, tirée par la France et l’Asie.
  • Dans les Joint-Ventures asiatiques, les flux ont à nouveau été élevés (+23,5 Md€2), principalement en Chine.

Le segment des Institutionnels enregistre un bon niveau d’activité de +7,8 Md€ au S1 2018 (contre +4,1 Md€ au S1 20172), avec une activité commerciale dynamique pour les clients souverains et autres institutionnels. L’activité du  segment Corporate et Epargne Entreprises a, en revanche, été affectée (-10,7 Md€2) par l’effet saisonnier des produits de trésorerie.

  

Par classe d’actifs, la collecte nette est composée principalement d’actifs MLT (+36,5 Md€ soit 86% du total). Par ailleurs, parmi les succès commerciaux de ce premier semestre (hors JVs), sont à noter :

  • Une poursuite de gains de parts de marché en ETF ; portant ainsi les encours de la gestion passive et Smart beta à 97 Md€ au 30 juin 2018, soit +21% sur 12 mois.
  • Un développement continu des actifs réels avec une collecte nette de +1,3 Md€ au S1 2018 pour Amundi Immobilier et une montée en puissance de la dette privée (+1,1 Md€ de collecte nette au S1 2018).

  

D’un point de vue géographique, la collecte nette est toujours tirée par l’international avec une contribution importante de l’Asie (+30,1 Md€) et de l’Italie (+6,7 Md€, en progression).

  

Des résultats en progression significative et supérieurs aux objectifs annoncés

Le résultat net part du Groupe ajusté3 est en hausse sensible (+13,6%2) grâce à une solide hausse des revenus nets de gestion et à l’amélioration du coefficient d’exploitation3 (-2,4pts vs S1 20172). Cette performance confirme la capacité du Groupe à se développer tout en maîtrisant ses coûts. 

  

  • Les revenus nets s’élèvent à 1 347M€, en hausse de +4,8%4, grâce aux commissions nettes de gestion qui ont crû avec les encours sous gestion et aux commissions de surperformance traduisant la bonne performance des fonds.
  • Les charges d‘exploitation sont en diminution sensible (677 M€ soit -4,6%4).
  • Il en résulte un coefficient d’exploitation3 de 50,5% (un des plus bas de l’industrie), en amélioration de 2,4 points4.

Le résultat net part du Groupe ajusté s’élève à 492M€, en hausse de +13,6%3 par rapport au S1 20172. Cette hausse est supérieure à l’objectif annoncé de +7% par an5.

  

2ème Trimestre 2018, en avance sur le plan de marche

La  collecte1 nette au 2ème trimestre (+2,6 Md€) affiche un niveau supérieur à celui du T2 20172 (-2,9Md€ de collecte nette combinée), tirée principalement par le Retail (+12,9 Md€) ; l’Institutionnel (-10,3 Md€) pâtissant de sorties saisonnières sur les produits de trésorerie utilisés par le Corporate pour, notamment, le paiement de dividendes.   

  

Résultats T2 en forte croissance

Les revenus nets, à 679 M€, sont en croissance de +2,8%3, grâce, entre autre, à des commissions nettes de gestion en hausse sensible de +4,1%4.

Avec une baisse des charges d’exploitation (-4,0%), le coefficient d’exploitation s’améliore de 1,33 points (vs T2 2017) et s‘établit à 50,2%3.

Le résultat net part du Groupe ajusté3 atteint 252 M€ (+12,2% vs T2 2017).

  

Au 1er semestre 2018, Amundi est en avance sur sa feuille de route stratégique à la fois en activité et en profitabilité. L’intégration de Pioneer est réussie et porte ses fruits. Ces excellents résultats, dans un environnement moins favorable, confirment la solidité et la résilience du business model du Groupe qui repose sur la diversité de ses lignes métiers (clientèles, expertises et géographies). Amundi dispose d’un potentiel de croissance élevé, fondé sur des expertises renforcées et sur un dispositif  puissant à l’international.

Yves Perrier, Directeur Général d’Amundi

  

1. Encours et collecte incluant les actifs conseillés et commercialisés, et comprenant 100% des encours gérés et de la collecte des JV asiatiques ; pour Wafa au Maroc, les encours sont repris pour leur quote-part.

2. Variation à données comparables (6 mois Amundi + 6 mois Pioneer, ou 3 mois Amundi + 3 mois Pioneer) et ajustées

3. Données ajustées au S1 2018 : avant amortissement des contrats de distribution (25 M€ après impôts) et avant coûts d’intégration de Pioneer   (12 M€ après impôts). Au T2 2018 : avant amortissement des contrats de distribution (12 M€ après impôts) et avant coûts d’intégration de Pioneer   (6 M€ après impôts). Voir méthodologie page 8 du présent communiqué.

4. Objectif calculé  à partir d’un RN 2017 ajusté et combiné excluant le niveau non récurrent des produits financiers. Communiqué du 09/02/2018


Documents